Point Break (2016)

Point Break RemakePoint Break est à la base un film culte de Kathryn Bigelow, dont le succès a fait plusieurs émules, qu'on prenne Brice de Nice (qui vénère le personnage de Bodhi) ou Fast and Furious (qui est une retranscription du film avec des voitures), le film mettant en scène Swayze et Reeves a réussi à marquer son époque. 25 ans plus tard, un remake voit le jour, où le surf est remplacé par des sports extrêmes. Un changement salvateur?

Voir la bande-annonce.

La réponse est sans conteste non, car le film n'arrive jamais véritablement à se dédouaner de l'original. Si l'abandon du surf au profit des sports extrêmes est une idée intéressante, le changement de philosophie pour Bodhi n'est pas une réussite, transformant le personnage en éco-terroriste. Et si la dimension écologique est intéressante, elle s'agence très mal avec le reste, car il est difficile de comprendre le lien entre la pratique des sports extrêmes et la philosophie de son personnage.

Les clins d'oeil au matériel original existe, à l'instar de la scène de surf qui offre du coup une réinterprétation intéressante, mais ils ne sont pas assez suffisant pour avoir l'impression de voir une copie de l'original. Bonne ou mauvaise chose selon certains, on se retrouve étrangement dans un film où si le tout est prévisible - dans sa construction, ses péripéties - que l'on aurait aimé plus d'allusions au premier film, plus d'hommage.

Point Break remake

Le scénario est aussi bancal et rempli d'incohérence. Entre le FBI qui a autorité en France, où des agents qui arrivent à faire un trajet de plusieurs centaines de kilomètres en moins de 5 minutes, les gaffes scénaristiques s'accumulent pour donner cette impression que personne n'a cherché à faire quelque chose de vraisemblable. Et si, pour certaines oeuvres, le résultat est assumé pour jouer sur la dimension décalée, ici le mélange ne prend pas du tout.

La réalisation n'a rien d'intéressante, la photographie ne met que très peu de plans en valeur et le casting n'a rien d'exceptionnel, notamment ses deux personnages centraux.

C'est tout de même dommage puisqu'il est nécessaire de reconnaître que toutes les scènes de sport extrêmes sont bien filmées et vraiment prenantes, à en regretter parfois l'absence de conversion 3D pour jouer encore plus sur l'immersion que ces scènes peuvent offrir. Et si l'ensemble du film a des soucis scénaristiques, l'ensemble de l'oeuvre arrive à nous divertir suffisamment pour ne pas s'ennuyer fermement devant. A préférer chez soi qu'au cinéma donc...

Décevant car sans personnalité, Point Break rate son remake. Miser sur l'original de Bigelow, une valeur sûre.

No

Point Break 2016Point Break (2016)
De : Ericson Core
Avec : Edgar Ramírez, Luke Bracey, Ray Winstone

Date de sortie : 3 février 2016
Distributeur : SND

Synopsis:  Une série de braquages spectaculaires aux quatre coins du monde met en péril l’équilibre des marchés financiers. Les criminels opèrent aussi bien en motos dans des gratte-ciels new yorkais qu’en « wingsuits » pour s’échapper d’avions au-dessus de la jungle. Johnny Utah, une ancienne légende du moto-cross devenue agent du FBI, va devoir infiltrer le groupe de sportifs de l’extrême que l’on soupçonne d’être à l’origine de ces sidérants braquages. Pour gagner leur confiance, Utah affronte des défis insensés, du surf au snowboard en passant par la chute libre ou l’escalade à mains nues. Alors qu’il pense avoir identifié le cerveau des braquages, il se retrouve entrainé contre son gré dans les activités criminelles du groupe dopé à l’adrénaline…

 
joomla templatesjoomla template
2017  captain-movie.fr  globbers joomla templates