El Clan

El ClanLe cinéma Argentin est assez peu légion dans l'Hexagone et chaque film qui nous parvient est en général un excellent film. Les Nouveaux Sauvages, Hipótesis ou encore Dans ses yeux sont autant de preuve du talent cinématographique qui existe à l'autre bout du monde. El Clan, présenté par Pedro Almodovar, est le nouveau film argentin de cette année et narre l'histoire vraie d'une famille spécialisée dans les enlèvements. Continue-t-il sur sa lancée?

Voir la bande-annonce du film.

Le principal défaut du film, c'est qu'il se trompe complètement d'angle de narration. Car l'histoire initiale est assez intéressante : celle d'une famille, soutenue par la dictature en place qui commet des enlèvements contre rançon, jusqu'à sa chute. Pourtant en choisissant de mettre en avant la relation entre le père et son fils au détriment de l'aspect mafieux du film, l'ensemble échoue à raconter quelque chose de prenant.

En effet, les seuls kidnappings qui sont narrés sont de véritables échecs et empêchent de donner un quelconque sentiment de puissance pour cette famille, qui semble plus enchaînés les galères que les succès. En narrant aussi peu ces kidnappings, et l'enquête policière qui peut en découler, tout le reste du film se suit sans véritable intérêt... Car quel est l'attrait d'un personnage torturé si l'origine de cette torture psychologique est une suite d'échec plutôt qu'une pression constante née de véritables réussites.

El Clan

Et si ces échecs sont nécessaires pour le développement du film, on regrette qu'ils soient les seuls éléments intimidants de la famille qui soient montrés... Du coup, comment montrer la tyrannie du père sur son fils et lui offrir une quelconque aura menaçante si ce qu'il est accompli est un échec? En omettant complètement le contexte et en ne le développant que via un panneau introductif, le film n'arrive pas non plus à mettre en place un climat propice au film. Car si pour le public argentin, leur histoire est connue tout comme le cadre, il n'en est pas de même dans l'hexagone. Le cadre du film est du coup tellement discret qu'on a cette impression que le film pouvait se dérouler sous n'importe quel régime.

Au niveau de la réalisation, si on exclut le parti-pris qui est l'échec du film, c'est dans l'ensemble réussi. Le meilleur exemple est sans conteste ce plan-séquence d'un père amenant à manger à l'un de ses détenus. L'ensemble du casting est bon, et Guillermo Francella arrive à plusieurs moments à offrir des moments assez prenants, qui auraient pu l'être encore plus si l'angle choisi était le bon. La musique du film est très sympathique en proposant différents morceaux cultes des années 60 aux années 80.

El Clan s'avère être une déception puisqu'il échoue lamentablement à créer une ambiance prenante. Dommage puisque le film a plusieurs qualités.

Meh

El Clan AfficheEl Clan
De : Pablo Trapero
Avec : Guillermo Francella, Peter Lanzani, Lili Popovich

Date de sortie : 10 février 2016
Distributeur : Diaphana Distribution

Synopsis: Dans l'Argentine du début des années quatre-vingt, un clan machiavélique, auteur de kidnappings et de meurtres, vit dans un quartier tranquille de Buenos Aires sous l'apparence d'une famille ordinaire.Arquimedes, le patriarche, dirige et planifie les opérations. Il contraint Alejandro, son fils aîné et star du rugby, à lui fournir des candidats au kidnapping.Alejandro évolue au prestigieux club LE CASI et dans la mythique équipe nationale, LOS PUMAS. Il est ainsi, par sa popularité, protégé de tous soupçons. 

joomla templatesjoomla template
2017  captain-movie.fr  globbers joomla templates