Café Society

Café Society CritiqueRéglé comme une horloge, Woody Allen sort chaque année un nouveau film. Cette année, c'est Café Society qui ouvre la 69ème édition du Festival de Cannes, présidé par Georges Miller. Avec un casting assez inhabituel pour le cinéaste New-Yorkais, Café Society quitte l'univers contemporain de ses derniers films pour nous plonger dans les années 30 à Hollywood, où l'on suit l'histoire d'un jeune homme ordinaire vivant dans ce monde à part. Et si les derniers long-métrages du New-Yorkais étaient assez décevant dans l'ensemble, on espère chaque année qu'il aura réussi à revenir à son niveau d'avant, que l'on a pour la dernière fois vu avec sa trilogie Johansson. Changement d'époque et de casting pour un nouveau départ salvateur?

Voir la bande-annonce du film.

Visiblement attaché à raconter des comédies romantiques ces dernières années, Café Society n'y échappe pas et propose deux comédiens au profil très intéressant. Jesse Eisenberg propose quelque chose de bien plus nuancé que son rôle d'excentrique qu'on a l'habitude de voir, tandis que Kristen Stewart est radieuse et parvient à offrir de nombreuses nuances à son personnage. Un casting principal réussi qui parvient à être secondé par Corey Stoll ou Steve Carell sans aucune difficulté, où le casting sauve le film de l'ennui mortel.

Café Society Woody Allen critiqueL'histoire est en effet assez affligeante et n'offre rien de nouveau. Dans ce triangle amoureux, l'un des rares points positifs est la présence d'un narrateur (qui n'est autre que le réalisateur), permettant d'offrir une histoire fluide et n'hésitant pas à présenter tous ses personnages rapidement et avec assez d'aisance. Cependant, ce narrateur aurait pu offrir quelque chose de bien plus excentrique, permettant au film d'offrir une dose d'humour qui aurait été la bienvenue pour redynamiser une histoire sans grand intérêt dont le déroulement n'offre aucune surprise. L'humour est assez raté et si certains moments font sourire, les blagues n'arrivent jamais à faire leur effet, qu'il s'agisse d'un comique de situation ou d'humour juif.

On notera cependant le travail sur la photographie, permettant d'offrir deux atmosphères lumineuses différentes selon la ville. Avec une palette dorée à Hollywood et plus grise à NYC, la lumière finit par être un personnage à part entière. Et si sur certains plans, elle n'est pas aussi efficace, la photographie du film reste dans l'ensemble l'une des plus grandes réussites quant à la réalisation. Comme toujours chez Woody Allen, des morceaux de jazz parsèment le film, un choix musical toujours aussi efficace chez le réalisateur, qui colle d'autant plus avec la période narrée.

Un casting impeccable pour un scénario raté. Café Society ne sera pas le film qui lancera le renouveau de Woody Allen. Au moins, il est visuellement beau.

Meh

Le Chasseur et la reine des glaces Affiche Café Society
De : Woody Allen
Avec : Jesse Eisenberg, Kristen Stewart, Steve Carell...

Date de sortie : 11 mai 2016
Distributeur : Mars Films

Synopsis: New York, dans les années 30. Coincé entre des parents conflictuels, un frère gangster et la bijouterie familiale, Bobby Dorfman a le sentiment d'étouffer ! Il décide donc de tenter sa chance à Hollywood où son oncle Phil, puissant agent de stars, accepte de l'engager comme coursier. À Hollywood, Bobby ne tarde pas à tomber amoureux. Malheureusement, la belle n'est pas libre et il doit se contenter de son amitié. Jusqu'au jour où elle débarque chez lui pour lui annoncer que son petit ami vient de rompre. Soudain, l'horizon s'éclaire pour Bobby et l'amour semble à portée de main…

joomla templatesjoomla template
2017  captain-movie.fr  globbers joomla templates